Communiqué de presse du 16 décembre 2020

 

Stade de Chambéry : priorité du monde d’après ?

Et c’est reparti. Il semble que la nouvelle majorité municipale est restée coincée dans le monde d’avant. Voici donc une de ses nouvelles priorités : une vingtaine de millions d’euros pour un nouveau grand équipement sportif à Chambéry.

Il s’agit ici de la construction d’un stade avec sa tribune secondaire et d’un parking associé (on aime décidément les parkings à Chambéry). A cela il faut ajouter les travaux pour les abords de ce nouvel édifice. Le tout pour la modique somme d’environ 20 millions d’euros (le budget du financement dépendant des sources d’informations).
La précédente municipalité avait une passion pour le béton. Elle a été rejetée aux dernières élections municipales. Il semble bien que la nouvelle municipalité partage malheureusement cette même passion.

On comprend mal, dans une période de crise sanitaire, sociale, écologique et démocratique, que la priorité soit donnée à ce type d’équipement. Est-ce vraiment cela dont les habitant·e·s ont besoin aujourd’hui ? L’utopie du monde d’avant semble décidément être encore bien tenace.
Il y aurait pourtant sans doute bien des sujets à développer avec 20 millions d’euros. Ne peut-on pas trouver des alternatives d’investissements ? Si l’équipe municipale en place manque de créativité, qu’elle n’hésite pas à consulter ses administré·e·s : nous en aurons pour elle.

De plus, de nombreuses questions restent en suspens : quelle utilité d’un tel stade pour une équipe de rugby qui n’est pas encore en Pro D2 ? quels investissements seront passés à la trappe du fait de la construction du stade ? quels seront les coûts de fonctionnement d’un tel équipement dans la durée et par qui seront-ils assumés ? quid de l’impact écologique de ces constructions et de son fonctionnement ? Toutes ces questions ne sont pas de nature à nous rassurer sur ce gaspillage d’argent public.
L’équipe municipale a déjà fait le choix de poursuivre le chantier du parking Ravet sans modification par rapport au choix de l’équipe précédente : ne récidivons pas avec ce projet.

Extinction Rebellion Chambéry demande donc à l’équipe municipale de réfléchir à l’utilité d’un tel projet et de revoir ses priorités de telle façon qu’elles soient en phase avec le
monde d’après que nous appelons de nos vœux.

Extinction Rebellion Chambéry suivra attentivement l’évolution de ce projet et se tient d’ores et déjà prêt à mener la lutte si nous l’estimons nécessaire.

Extinction Rebellion

Lancé le 31 octobre 2018 à Londres, Extinction Rebellion (XR) est désormais présent dans une cinquantaine de pays. Extinction Rebellion s’appuie sur dix principes, qui incluent : l’action non-violente, le respect des individus et une participation équitable, l’autonomie et la décentralisation pour une mobilisation de masse organisée, la construction d’une culture régénératrice favorisant la résilience.
Pour en savoir plus : https://extinctionrebellion.fr/

Contact : xr_chambery@protonmail.com