tvnetcitoyenne: reportage sur le projet de carriere Maurienne

tvnetcitoyenne: reportage sur le projet de carriere Maurienne

La vallée de la Maurienne vent debout contre le projet de zone spéciale de carrière Depuis la fin de l’été 2022 un petit groupe de citoyens et citoyennes ont découvert par un document de 250 pages, l’existence d’un projet de Zone spéciale de carrière s’étendant en plusieurs sites sur près de 1000ha. La demande venant de la multinationale St Gobain, via sa filiale Placoplatre, afin d’extraire du gypse pour confectionner des parois de placoplatre. L’association constituée a organisée de nombreuses réunions d’informations dans lescommunes. De nombreuses municipalités (Modane, Aussoie, Val Cenis, ) ont pris une délibération contre ce projet. La députée E.Bonnivard, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions (après nous avoir “baladé“ avec 3 rdv manqués) s’est prononcée aussi contre. La Préfecture reste toujours silencieuse quand aux dates de la concertation publique. Nous parlons aussi dans ce reportage des nombreux site de carrières (Ouverture, ré-ouvrerture, extension) qui fleurissent en Savoie et particulièremment dans la vallée de la Maurrienne, pour l’extraction de granulat à des fins de travaux public. C’est l’urbanisation galopante des centres urbains et de leurs périphérie qui est la causse de cette agitation extractive. Intervenants Mr Damien Damevin, moniteur de ski et guide de haute montagne Mr Raffin : Maire de Modane Nathalie Krawezynski : ex candidate Nupes sur la 3 ème circonscription Chantal Gros : conseillère municipale de St Martin de la Porte Roger Rouchon : habitant de St Martin de la Porte

Composter en bas de chez soi, c’est possible !

Composter en bas de chez soi, c’est possible !

Dans le cadre de sa politique déchet, l’agglomération de Grand Chambéry, en partenariat avec Les Épigées (anciennement Compost’Action), déploie des sites de compostage partagé en pied d’immeuble pour les copropriétés ou sur l’espace public à l’échelle d’un quartier. Ces initiatives citoyennes, portées par des habitant(e)s volontaires, sont accompagnées et financièrement pris en charge par l’agglomération.

Ça mijote à Chambéry : rejoignez les Petites Cantines

Ça mijote à Chambéry : rejoignez les Petites Cantines

Si vous franchissez la porte de l’une des Petites Cantines, vous découvrirez un réseau non lucratif de cantines de quartier, où les convives s’accueillent et se rencontrent au travers de repas durables, participatifs et à prix libre. Les Petites Cantines s’appuient sur l’entraide et l’intelligence collective pour contribuer à la construction d’une société fondée sur la confiance.