Le festival 2020 qui devait avoir lieu du 3 au 8 novembre a dû être annulé une semaine avant son ouverture.
L’équipe des bénévoles est donc très heureuse de pouvoir faire découvrir enfin une partie de la programmation de la 36ème édition.
À l’affiche, du 10 au 13 juin, 8 films très variés qui font s’émouvoir, s’étonner, s’interroger, s’insurger…
« Douce France » vous fera rencontrer des lycéens de la banlieue parisienne, drôles et intrépides, qui se lancent dans une enquête sur un gigantesque projet de parc de loisirs impliquant de bétonner les terres agricoles proches de chez eux.
Le festival vous propose beaucoup d’autres rencontres : avec les paysans motivés de « Champ de luttes, semeurs d’utopie », avec l’émouvant éleveur de « Cyrille, agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes » et avec l’incroyable apicultrice macédonienne de « Honeyland ».
Au programme, également « La grâce du sillon » qui interroge sur la disparition du bocage et « Le cavalier mongol », un documentaire épique aux allures de western oriental.
Ainsi que deux fictions : « Revenir », un drame familial paysan sous le soleil de la Drôme et « Seules les bêtes », un polar rural déroutant admirablement mis en scène.
Le festival se veut un moment de partages et de réflexions. Plusieurs projections seront suivies d’échanges.
Plus d’informations : www.cinerural-labiolle.org