Savoie – 01 Décembre  2017

La Savoie fait figure de territoire humain contrairement à ses départements voisins où les migrants sont à peine abrités sous les ponts (200 à 400 migrants à Annecy qui se seraient même vus refuser l’accès à la PADA…), dans des bidonvilles près des gares  (plusieurs centaines à Lyon).
Les citoyens que nous sommes sont fiers de cette Savoie-là.
Après de tels actes concrets et courageux, même si les personnes sans domicile fixe ne sont pas logés à la même enseigne que les touristes,  la Savoie pourra se prévaloir de son hospitalité touristique en se regardant dans la glace.
L’Etat et le Département, c’est nous ! Partenariat,Coopération et Exigence
Tous Migrants démontre, depuis un an, qu’il est possible de coopérer, négocier,avancer ensemble, même si parfois les discussions sont rugueuses, envolées,vivaces…. Certes l’Etat a des services mais ils n’ont que les pouvoirs délégués par  les citoyens.
Pas l’inverse et rien d’autre.  La crise de l’hospitalité que nous traversons, l’immense mobilisation des citoyens et les résultats obtenus en Savoie sont là pour nous le rappeler :sans les citoyens, l’Etat et les collectivités ne sont rien. Au Pays de Jean Jacques Rousseau, continuons de faire vivre et d’amplifier ce contrat social
qui met le citoyen et la générosité, l’égalité et la fraternité en avant.  Et n’ayons pas de crainte à gêner, embêter ou être les ” emmerdeurs publics “pointés du doigt. Au contraire, l’action collective et citoyenne redonne du sens à la vie publique, au lien social, à laRépublique, à l’Etat et à ces lettres du fronton de nos
écoles :« Liberté (responsabilité), Egalité, Fraternité (Hospitalité) ».
Merci,migrants de tous les pays de provoquer ce sursaut là, ici !
Aussi pour prolonger l’action, et toujours dans le même esprit positif et coopératif, les chantiers citoyens à venir très prochainement sont les suivants :

Ré-ouvertureimmédiate des douches municipales et des douches du local Grand Froid (ouautre solution officielle dans un gymnase, à la piscine…) faute de quoi on risque de générer un vrai problème de santé publique. Aujourd’hui, il y a,factuellement, mise en danger de la vie d’autrui. L’agglomération doit venir en aide
à la ville de Chambéry pour accélérer la solution.

Accueil des flux de migrants à venir tant nous savons que le problème ne peut être résolu par une circulaire. Celle de Collomb (en date du 20..11) prônant comme seule solution l’éloignement est le sommet de l’hypocrisie : « personne dormant dans la rue ou dans la forêt en France, mais renvoyons-les loin, et fermons les yeux sur ce qui se passe ailleurs ! ». Qui joue le jeu de Ponce  Pilate ?! Ce ne sera jamais tenable : Il nous faut imaginer d’autres politiques que l’Etat, sans les
citoyens, n’a jamais proposées, mises en place. Les Etats Généraux des Migrations (associatifs) lancés en novembre au plan national,amplifiés ce 18 décembre en région Auvergne Rhône Alpes, s’y consacreront.

Désengorgement de l’accueil d’urgence dans les familles. Plus de 100 personnes accueillies ce jour dans le bassin chambérien pour lesquelles il faut trouver des solutions plus pérennes.

Mise enplace d’un réseau de « familles accueillantes » (ou famille de parrainage) reconnues et indemnisées pour mettre à l’abri et intégrer des mineurs non accompagnés (comme le met en place le CD de l’Ardéche, c’est donc possible !). Tous Migrants souhaite haut et fort que les premiers contacts avec le Conseil
Départemental de Savoie aboutissent avant Noël….. pour que nous puissions nous faire ce cadeau-là, en 2017, d’une hospitalité publique,citoyenne, fraternelle, familiale.
Fête de Noël le 24 décembre après  midi regroupant toutes les acteurs del’accueil et les personnes accueillies

TousMigrants 73