Méga projets en montagne de retour : nous avons besoin de vous pour agir !
Nous vous alertions il y a un peu plus de deux semaines. Malgré les nombreux succès de nos actions* où les jugements rejoignent nos préconisations (+ d’infos : L’Écho aux montagnes FNE AURA), des projets néfastes continuent de voir le jour. Il nous faut donc de nouveau entrer en action et nous avons besoin de vos précieux dons pour cela.
► Sur le territoire de l’Oisans

→ La liaison Huez – Les 2 Alpes avec son ascenseur valléen, la liaison Le Freney – Mont-de-lans : un projet pharaonique et inopportun aux enjeux environnementaux très forts sur un territoire vierge.
→ Huez et ses projets immobiliers sur la zone d’Éclose Ouest / Les Bergers : consommation d’espaces vierges de constructions avec une pertinence économique non démontrée à long terme et en contradiction avec la nécessaire politique de réappropriation des lits vacants prépondérants sur la station. Ces projets ont déjà été annulés par le tribunal administratif suite à nos actions, mais ils ressortent aujourd’hui dans les nouveaux documents d’urbanisme élaborés après les jugements.
→ Vaujany et Les 2 Alpes (zone des Banchets) : deux projets immobiliers en zones avalancheuses.
► Sur le territoire de la Maurienne

→ Le Projet de la Croix du Sud : projet d’extension de plusieurs stations par liaisons câblées et pistes associées (Valmeinier, Valfrejus, Modane, Orelle…) sur un territoire vierge, un projet pharaonique et anachronique aux enjeux environnementaux très élevés et sans données économiques à l’appui.
→ Albiez Montrond – Les Karellis : projet de liaison, économiquement non viable, sur un territoire vierge avec des zones à risques + projets d’extension de domaines sur des sites vierges préservés jusqu’alors.
→ Aussois : 3 projets d’extension et de création de remontées mécaniques et de pistes associées, renforçant l’activité d’hiver au détriment de celle d’été et fragilisant la préservation du Parc National de la Vanoise.
→ Valcenis : Extension de domaine avec pistes associées au détriment d’une zone à protéger : le Vallon de Clery.

A noter : sur l’ ensemble de ces projets, les données environnementales sont insuffisantes et les données économiques inexistantes.

* Nos actions/recours concernent 4% de la centaine de dossiers relatifs aux projets en montagne que nos experts examinent chaque année (immobilier, extensions de domaines skiables…).
 
JE FAIS UN DON
Ne plus toucher à des espaces vierges de constructions ou préservés jusqu’alors vous tient à cœur ? Vous partagez le point de vue “Qui dit enjeux environnementaux forts dit vigilance maximale” ? La pertinence économique à long terme démontrée vous semble un préambule indispensable ?
 

Comme vous, nous avons une autre vision de la montagne

► Une activité hivernale, oui, mais pas au détriment de celle d’été, réchauffement climatique oblige !
► Améliorer l’existant avant toute construction, en développant le potentiel des lits vacants, nombreux en stations.
► Zones avalancheuses ou à risques à bannir !
De l’activité en montagne, oui, mais pas à n’importe quelles conditions !

Ce sont pour toutes les raisons évoquées ci-dessus que nous nous opposons de nouveau à certains projets [4% de la centaine de dossiers relatifs aux projets en montagne que nos experts examinent chaque année (immobilier, extensions de domaines skiables…)] et que nous devons lancer de nouvelles actions et de nouveaux recours en justice.
 
JE FAIS UN DON
Sans vos dons, rien n’est possible !
Nous ne manquons pas de courage politique, ni de persévérance, mais sans vos dons, rien n’est possible. Un grand merci d’avance pour votre confiance et pour votre précieuse générosité.

Un don de 100€ vous revient à 34€
Les dons et legs à une association agréée pour la protection de l’environnement et reconnue d’utilité publique, comme la nôtre, bénéficient d’une réduction d’impôts de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Un don de 100€ vous revient donc en réalité à 34€.
 
JE FAIS UN DON
 
2, rue professeur Zimmermann
Lyon, 69007
France

region@fne-aura.org