Aix-les-Bains, lundi 25 novembre 2019. Communiqué de presse

Les Amis de la Terre en Savoie et Alternatiba Savoie appellent au vote de mesures en faveur du climat lors des prochains conseils municipaux/communautaires.

Le 16 septembre dernier, nos associations et collectifs demandaient aux élu.e.s des communes des territoires de Grand Chambéry et Grand Lac de déclarer l’état d’urgence climatique. Aix-les-Bains, Grand Chambéry puis Chambéry et Saint-François de Sales ont depuis voté cette déclaration symbolique. Grand Lac ayant refusé d’inscrire ce vœu (encore une fois symbolique) à l’ordre du jour, nous posons la question à nos élu.e.s communautaires : la mise en place de mesures pour lutter contre le réchauffement climatique ne vous semble-t-elle pas prioritaire à la lecture des derniers rapports scientifiques publiés ?!

Hélas il semblerait que la réponse soit affirmative au vu du maintien des grands projets inutiles et climaticides sacrifiant l’essentiel à l’immédiat, comme par exemple :
- le projet de retenue collinaire pour les canons à neige à la Féclaz
- la politique de développement du transport aérien de l’aéroport du Bourget

Nous voulons – encore – croire que ces hérésies sont la conséquence d’un manque d’information de nos élu.e.s. Ainsi, nous leur avons communiqué quelques documents et ouvrages sur le climat (cf. notamment les 32 mesures du Pacte pour la Transition), espérant ainsi les aider à prendre conscience de l’importance et de l’urgence des enjeux… Parallèlement nous demandons que soient votées (et donc ajoutées à l’ordre du jour en amont) au prochain Conseil communautaire de Grand Lac les mesures suivantes, avec les moyens humains et financiers nécessaires associés :

1 – La reconnaissance officielle de l’état d’urgence climatique et la modification du budget 2020 avec priorité aux projets de transition écologique

2 – La mise en place progressive mais rapide de réseaux séparatifs d’eaux usées et eaux de pluie (commencer à construire ces réseaux à chaque nouveau travaux ou nouvelles constructions)

3 – L’augmentation du parc de vélos électriques en location afin que toutes les communes et les habitants puissent bénéficier de ce service.

4 – La construction de nouveaux parkings et garages à vélos sécurisés et des aménagements donnant la priorité aux vélos sur les automobiles.

Et lors du prochain Conseil municipal d’Aix-Les-Bains, l’ajout et vote des mesures suivantes :

1- Une alimentation locale dont 75% bio et 2 repas végétariens exclusifs par semaine dans tous les restaurants des établissements publics (hôpitaux, cantines scolaires et services municipaux) d’ici un an, tout en favorisant l’implantation de maraîchers bio pour tendre vers du 100% local et bio d’ici 2 ans.

2 – Le choix d’un fournisseur d’énergie 100% renouvelable pour l’ensemble de l’éclairage public, y compris les bâtiments publics dès 2020.

3 – L’extinction de l’éclairage public partout de 23h à 5h (ou détection de présence pour certaines zones) ainsi que des panneaux publicitaires et un rappel à la réglementation pour les commerces et bureaux

Cette est liste est non exhaustive et nous savons que les mesures nécessaires pour faire face et s’adapter au changement climatique impliquent des transformations radicales de notre société plus larges et ambitieuses que ces seules mesures. Pour autant, les votes des mesures proposées aux prochains Conseils seraient un premier signe encourageant en cette période cruciale pour l’avenir de nos enfants et de l’humanité.

En savoir +

Contact presse : Christophe Lebrun, Président Les Amis de la Terre en Savoie 06 37 54 47 60 – savoie@amisdelaterre.org

À télécharger…