La dernière occurence de cet evenement était le

11 novembre 2018

Festival de La Biolle Cinéma et ruralité

34ème édition du mardi 6 novembre au dimanche 11 novembre

34 ans déjà que le festival s’efforce de montrer des facettes de la ruralité à travers des films très variés qui font s’émouvoir, s’étonner, s’interroger, s’insurger…

Cette année, il vous propose beaucoup de belles rencontres vivifiantes : avec les paysans hors normes mais heureux de « Trait de vie », avec des citoyens ordinaires voulant faire bouger les choses dans « Les chemins de travers » et avec les fellahs tunisiens résistants qui analysent les défaillances de la politique agricole de leur pays dans « Couscous, les graines de la dignité ».

« Des lois et des hommes » vous fait suivre le combat acharné de John O’Brien, un artisan-pêcheur insulaire irlandais qui veut faire changer les réglementations européennes et garder son droit ancestral de pêcher.

« La guerre des moutons » vous fait découvrir de jeunes éleveuses passionnées mais qui ont bien du mal à s’installer et vivre de leur métier.

Dans « Un hiver avec les garçons », les bénévoles, qui ont accueilli des migrants déplacés dans leur petite commune rurale et ont été profondément bouleversés par cette expérience, témoignent.

« Nul Homme n’est une île » est un voyage roboratif en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie. 

Mais, à l’affiche aussi, des rencontres plus dramatiques, notamment avec les derniers habitants d’un hameau argentin dévasté par la culture intensive du soja dans « Histoires de la plaine ».

Les fictions au programme vous font découvrir de beaux personnages : une activiste islandaise écolo étonnante dans « Woman at war » et un vieux sage estonien bienveillant en pleine guerre d’Abkhazie dans « Mandarines ».

« Seule la terre » raconte une belle histoire d’amour entre un paysan et un journalier roumain dans les collines du Yorkshire. Le film de clôture « Les gardiennes » rend hommage au courage des femmes de la campagne pendant la Grande Guerre.

Et comme chaque année, des invités, des échanges, des débats… 7 réalisateurs seront présents pour accompagner leur film ainsi que des acteurs du monde rural.

Plus d’informations : www.cinerural-labiolle.org

Tarifs des séances :

Plein tarif : 5,50 € (adultes) ; tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi et cartes de fidélité du festival) : 4,50 € ; tarif enfants (jusqu’à 13 ans inclus) : 3,50 €.

Abonnement : 40 €. Pass 5 séances : 25 €.

Possibilité de restauration sur place entre 2 films vendredi soir, samedi midi et soir ainsi que dimanche midi, dans une ambiance conviviale.