Vous le savez sans doute, actuellement et jusqu’au 8 août se déroule l’enquête publique du PLUI HD des 38 communes constituant la Communauté d’agglomération Chambéry Métropole. Ce document est décisif pour notre avenir et en le consultant, (c’est surtout le plan et sa légende qui sont importants), chacun pourra repérer ce qui mérite d’être protégé dans son voisinage, s’interroger sur la densification à outrance et, si plus de temps, approfondir sur les orientations prises (eau, déchets, transports etc … sans oublier le Lyon/Turin). Voir liens ci-après.
– Concernant le secteur de Bellevue à Chambéry, sur lequel nous sommes déjà mobilisés, je ne sais pas bien si tous les membres du collectif – je n’ai pas forcément toutes les adresses – ont conscience qu’avec l’enquête publique du PLUI ( Plan local d’urbanisme intercommunal)  nous avons peut-être un levier d’actions à activer pour tenter de sauver les arbres et l’espace vert de Bellevue : désolée si j’ai un métro de retard !!! En cette période estivale, je suis un peu déconcentrée… Si ce n’est déjà fait, il faudrait déposer à l’enquête publique et demander que les parcelles 11, 23, 26 et 163, situées au pied du boulevard de Bellevue conserve leur vocation d’espaces verts et pour cela redeviennent “Espace Boisé Classé”, Chacun trouvera les arguments qu’il faut pour convaincre les commissaires enquêteurs.
Et, en plus des pétitions qui circulent à ce sujet, que cela ne nous empêche pas de déposer également  dans cette enquête publique un avis pour aider “Petite nature”, le GAEC de Bissy (maraichage bio) et également l’agriculteur de Sonnaz, en difficulté pour conserver leurs terres agricoles sur le long terme  : https://www.auvergnerhonealpes.bio/agriculteurs/fermes-de-demonstration/30:gaec-petite-nature La proposition d’un échange de terres n’est pas vraiment réaliste pour un maraicher bio, car la qualité de son sol non traité ne peut pas se reconstituer si facilement. … Et d’insister pour que sur les 38 communes concernées, un maximum de zones puissent être préservées pour des raisons “paysagères et écologiques”.
> Déposition enquête publique https://www.registre-dematerialise.fr/1352/observation

https://portailsig.grandchambery.fr/portal/apps/webappviewer/index.html?id=1d74a8e175034c3cb20afb4ca3755d81#