Pourquoi de tels portraits ?

C’est la suite logique d’un enchaînement : une conférence gesticulée « du tracteur à l’âne », un atelier d’éducation populaire, quelques belles rencontres et notre souhait de faire connaître l’agriculture paysanne au travers de portraits d’hommes et de femmes qui sont dans la transition en agriculture !

Anne Marie et Clément

Portrait n°3 : Pour Benjamin, l’agriculture est une évidence !

Pourquoi l’agriculture ? Benjamin a vingt ans tout rond et pour lui, l’agriculture va de soi ! On pourrait trouver cela étonnant sachant qu’il est le fils d’un couple de fonctionnaires, mais pour ce jeune vivant à la campagne, l’élevage est, depuis toujours, une passion.

Il a donc tout naturellement passé un bac professionnel en lycée agricole, suivi d’un BTS « Analyse conduite et stratégie de l’entreprise agricole » lui donnant de nombreux atouts pour savoir piloter une ferme.

Dès sa sortie de BTS, il trouve un emploi en tant que salarié à « La Ferme Le Mont Charvet » dans laquelle il travaille depuis juillet dernier.

Sa définition de l’agriculture paysanne ? C’est produire localement, être maître de son produit, ne pas dépendre de grands groupes agroalimentaires. C’est aussi une exploitation à taille humaine qui respecte son environnement.

La production sur La ferme Le Mont Charvet ? Cette ferme est certifiée en agriculture biologique depuis 2005. Elle élève des bovins de race limousine pour la viande. Elle a, à ce jour, trente vaches. Ces dernières ne sont nourries qu’à l’herbe à la belle saison et uniquement au foin produit sur la ferme durant l’hiver.

De plus, cette ferme élève chaque année 200 porcs. Ils sont en semi plein air : ils sont sur aire paillée et disposent d’une courette extérieure pour se dégourdir les pattes. Ils sont nourris avec les céréales produites sur l’exploitation : un mélange gagnant (pour le sol et les porcs !) de céréales et de pois.

Après l’abattoir, la viande revient sur l’exploitation où elle sera découpée et transformée sur place dans un laboratoire aux normes européennes avant de partir à la rencontre des consommateurs sur les marchés.

Cette structure dispose d’une centaine d’hectare de terrains pour assurer l’alimentation de ses animaux et le recyclage de leurs déjections.

Elle fait vivre cinq personnes, les deux associés Sylvie et Hugues Berthet, et trois salariés, dont Benjamin.

La ferme et Benjamin sont donc présents sur le marché des producteurs en agriculture biologique le jeudi après midi à Chambéry.

Coordonnées :

La Ferme Le Mont Charvet

387 route du Mont Charvet

38620 Velanne

courriel : laferme.lemontcharvet@orange.fr

Sylvie Berthet : 06.95.74.24.58